Skip to content

Expériences

Expériences en Montagne Noire

L’historique de la station de ski Triby en Montagne Noire

L'historique de la station de ski triby en montagne noire

L’arrivée de la neige sur le Pic de Nore est l’occasion de plonger dans les souvenirs pour les uns et de découvrir un passé animé pour les autres !

Non loin de ce point culminant de la Montagne Noire, partagé entre l’Aude et le Tarn, des pentes enneigées chaque hiver attiraient des passionnés de la glisse.

 

C’est ainsi que la station de ski du Triby vit le jour en 1929 pour devenir un lieu de loisirs, de convivialité et de championnats jusqu’en 1970, lorsque l’enneigement devenait trop irrégulier.

En 1948, les bénévoles du Ski-Club de la Montagne Noire eurent l’ingénieuse idée de créer un remonte-pente sur le site du Roc des Loups, actionné à l’aide d’un moteur de camion “Bernard”.

 

Une corde tirait les skieurs sur environ 150 mètres de dénivelé, leur permettant ensuite de dévaler la piste tracée dans la forêt entre les sapins et les hêtres.

 

« C’était un gros moteur de camion avec une corde tressée à laquelle on s’accrochait avec les mains. La corde avait tendance à arracher les vêtements, à tel point qu’une fois, on a retrouvé une femme en sous-vêtement ! » 

se souvient Jean-Paul Riols qui était encore un enfant à cette époque et possède à présent un musée-atelier : collection de skis, bâtons et autres matériels chargés du vécu de la station du Triby.

 

Le succès de la station du Triby fut tel que l’afflux des automobiles créait des embouteillages pendant les weekends. La circulation en sens unique devint nécessaire, avec la montée par Roquerlan et la descente par les Yès.

 

Entre pistes de descente et de ski de fond puis la fabrication d’un tremplin en bois pour le saut à ski, le Triby accueillait les meilleurs skieurs pour des compétitions annuelles.


Le Challenge du Roc des Loups comptait pour le championnat de ski de fond des Pyrénées !

Quant au Challenge de Nore, avec slalom et épreuve de saut, le record de saut fut enregistré dès le premier concours. Cet exploit détenu par Claude Alran avec un bond de 18,50 mètres ne fut jamais égalé par la suite !

En 2015, de nombreux mazamétains ont découvert pour la première fois le passé de station de ski de leur ville aux pieds de la Montagne Noire.

 

Les associations AGAPE et Club CEVENOL, avec l’aide de l’association Jouet-Haut-Bois et du Club Alpin de Mazamet Montagne Noire, ont organisé l’exposition «L’épopée du ski en Montagne Noire» à la Maison des mémoires de Mazamet.

 

Photographies, témoignages écrits, maquette et objets de l’époque dont ceux collectionnés par l’initiateur Jean-Paul Riols, puis causeries avec les membres des associations : les éléments ne manquaient pas pour revivre ces instants de bonheur

 

L’exposition revoit le jour lors de certaines occasions comme pour des marchés de Noël à Mazamet.

 

Newsletter

Inscrivez-vous à la lettre d’information de la Montagne Noire pour recevoir nos suggestions de visites, de sorties et connaître l'actualité…

Comment venir ?